Qui sommes nous ?

Ambassadeurs de la parole des jeunes

Depuis sa création, Nov’events a connu 6 « vagues » de jeunes en service civiques, ce sont les Ambassadeurs de la parole des jeunes. ils ont pour mission d’êtres le porte paroles des jeunes et de faire des projets pour les jeunes et par les jeunes.

Depuis le 1er septembre 2020, Dorcas, Edwige et Cyril ont reprit le flambeau

Cyril Flament

Dorcas KAMBANA & Edwige LEFEVRE

Ambassadrices de la parole des jeunes – septembre 2020

 

Emeline ROBERT & Matthieu GRANDISSON

Ambassadeurs de la parole des jeunes janvier – septembre 2020

Jessica COULON & Jocelyn BERTHON

Ambassadeurs de la parole des jeunes janvier – septembre 2020

Fayed RIDJALI

Ambassadeur de la parole des jeunes janvier – septembre 2019

Après avoir quitté la fac d’Histoire en 2018, je me suis lancé en tant qu’autoentrepreneur. J’étais spécialisé dans la création et gestion de campagne publicitaire pour les entreprises. Suite à ça, 5 mois se sont écoulés depuis la création de mon entreprise, j’ai décidé d’arrêter mon activité pour me former dans le développement web.

Quand j’ai découvert Nov’Events j’avais 20 ans. Le concept d’école entreprise m’a énormément plu d’autant plus que le projet de l’année 2019 était dédié à la création de contenu vidéo. En novembre 2018 j’intégrais les rangs de Nov’ en tant que membre actif. L’atmosphère était légère et les personnes présentes étaient enthousiastes, tout cela m’a encouragé à venir tous les jours. Je souhaitais contribuer à l’avancée de Nov’Events en apportant mes compétences en montage vidéo et en développement de site web.

1 Janvier 2019, je continuais mon aventure à Nov’ en tant qu’ambassadeur de la parole des jeunes. J’ai immédiatement été impliqué. Cela m’a permis de m’améliorer professionnellement et personnellement. Grâce à cette expérience, j’ai pris davantage confiance en moi. J’ai pu acquérir de nombreuses compétences, comme la prise de parole devant une assemblée, gérer un projet, gérer un site web etc. Durant mon service civique j’ai pu faire d’excellente rencontre que ce soit du côté des jeunes qu’on côtoyait ou du côté des directeurs d’entreprise. C’est également là où j’ai effectué un stage d’une semaine à Percall (Vichy), à l’aide de ma conseillère et de mon parrain.

Mon expérience à Nov’Events m’a énormément apporté. J’encourage tous les jeunes à se lancer dans cette aventure !

Cassandra MARIE & Coralie VINCENT

Cassandra et CoralieAmbassadrices de la Parole des Jeunes 2018 – 2019

 

Lucile ETIENNE

Lucile ETIENNE
Présidente – Responsable du Pôle Communication 2017 – 2018

En septembre 2017, j’avais 21 ans et je rentrais tout juste du Mexique. J’avais obtenu ma Licence d’Etudes Européennes Internationales quelques mois auparavant, et je terminais mon stage de fin d’études dans une association de développement communautaire. Nous avions mis en place un programme d’alphabétisation dans une communauté rurale et indigène, Chachahuantla, où nous avions vécu 7 semaines. Je rentrais donc d’un choc culturel qui avait changé ma perception des choses, et qui m’avait fait décider de ne pas poursuivre mes études. J’avais l’impression d’avoir toujours été trop scolaire et à ce moment, les rencontres et les expériences étaient ce qui importait le plus pour moi. Je comptais alors prendre une année de réflexion, et mettre de l’argent de côté, mais sans plus d’attentes. J’ai appelé la Mission Locale à peine arrivée en France et on m’a tout de suite parlé du service civique. L’idée m’a totalement séduite ; cela m’offrait bien plus de perspectives que des travaux « alimentaires ». C’était une grande opportunité qui me permettrait de faire des rencontres, me constituer un réseau, d’apprendre de nouvelles choses, de travailler au profit de la jeunesse, d’exprimer ma créativité, d’échanger, de mettre un pied dans le milieu professionnel, et de m’engager.

Effectivement, je ne suis plus la même aujourd’hui qu’il y a quelques mois. J’ai pris confiance en moi, je sais maintenant m’exprimer en public, dire les choses clairement,  m’adapter, travailler en équipe, gérer les priorités et les situations d’urgence, … NOV’Events m’a apporté des compétences et un savoir-être qui ne s’apprennent pas sur les bancs d’une fac. J’ai pu m’épanouir dans une mission au cours de laquelle je ne me suis jamais ennuyée.

Aujourd’hui, je suis bien plus sûre de moi dans tous les domaines ; professionnel, personnel et surtout, je sais où je vais. Ma position sur l’importance des rencontres et de l’expérience s’est confirmée et je fais maintenant confiance aux opportunités. J’ai pour projet professionnel de travailler dans les relations interculturelles, l’événementiel et la diplomatie. Je vais alors travailler cet été au service culturel du CAVILAM – Alliance Française, à Vichy, ce qui va encore énormément m’apporter. Après cela, je repartirai au Mexique avec un PVT (Permis Vacances Travail), afin de tenter de m’épanouir dans la culture où je me sens le mieux, et de continuer à me constituer un réseau professionnel sur place. J’avais déjà ce projet avant NOV’Events mais… je suis à présent certaine d’avoir pris la bonne décision, et je n’ai plus peur.

Billèle BERRIAH

billèlePôle commercial 2017-2018

 

Abdelmalik FRIH

abdelPôle relationnel 2017-2018

Les trois membres fondateurs, créateur de Nov’events.

Reshma MOHAMED

Reshma Mohamed
Membre fondateur et Responsable du Pôle Administratif/Intendance 2017

Je m’appelle Reshma, j’ai 24 ans et je suis un des membres fondateurs de l’école-entreprise. Pour moi, NOV’Events était plus qu’un projet. Au départ, j’ai été attirée par le concept en lui-même : créer une école-entreprise afin de mettre en place un événement ; cela faisait partie du cursus professionnel que j’envisageais, et c’est toujours le cas. Mes attentes concernant la création de l’école-entreprise étaient d’évoluer, de faire valoir le partage aux yeux de tous et de réellement redorer l’image des jeunes du territoire. Je souhaitais mettre au profit de l’équipe mon savoir-être ainsi que mon savoir-faire. 

D’un point de vue professionnel, NOV’Events m’a apporté énormément : j’ai acquis beaucoup de compétences qui me confortent et me mettent davantage en confiance pour mon avenir professionnel (qui est d’être organisatrice d’événements). Sur le plan personnel, ce fut d’une grande richesse. Je pense qu’avec mes collègues, nous avons su montrer que les jeunes peuvent être professionnels, et créer un vrai esprit de liberté.

Avant NOV’Events, j’étais en pleine réflexion sur ma vie, j’avais beaucoup de questions sans réponse et pourtant je ne prenais pas assez conscience de ce que je savais faire. Après NOV’Events, j’ai eu une opportunité de poste en Emploi d’Avenir à la Mission Locale de Vichy en temps qu’agent d’accueil. Je suis actuellement en poste et profite de celui-ci pour remplir mon bagage afin d’être quasi opérationnelle pour l’élaboration, voire la finition, de mon projet professionnel.

Robin MULOT

Robin Mulot
Membre Fondateur – Président – Responsable du Pôle Innovation/Développement 2017

Je m’appelle Robin, 26 ans et co-fondateur de l’association « NOV’Events ». Originaire de Vichy, j’ai obtenu un bac STG Marketing en 2010 puis je suis parti étudier les sciences du langage pendant un an à Montpellier. Ensuite, j’ai intégré une école de communication à Lyon en 2013 pour passer un BTS Communication. Après cela, je suis revenu à Vichy et j’ai effectué plusieurs emplois « alimentaires » […]. En parallèle, je me suis investi au sein du milieu associatif à travers différentes formes. Dans une association clermontoise « Lion’s Night », je participe à la réflexion et à l’organisation d’événements musicaux tout au long de l’année ; je suis également bénévole depuis trois éditions du Dub Camp Festival organisé par Get Up! à Nantes ; enfin depuis 2014, j’écris des articles (reportages, chroniques, interviews) sur la culture reggae et sound system pour un journal en ligne : Musical Echoes, basé à Paris.

Quelques mois avant de commencer cette mission, j’étais retourné à la Mission Locale pour faire le point sur mon projet professionnel car je me sentais de plus en plus isolé, professionnellement mais aussi personnellement. Puis fin 2016, ma conseillère me parle d’un projet expérimental que veut lancer la Mission Locale à travers des missions de service civique. J’ai rencontré Sandrine Devillard, chargée de projet, qui m’a expliqué que ce projet fonctionnerait autour de l’événementiel, ce qui était une bonne chose car la thématique correspondait à mon projet. […] En intégrant cette mission, mon but était avant tout de reprendre confiance en moi et de redéfinir mon projet professionnel. Au total, j’ai travaillé dix mois au sein de NOV’Events; 9 mois comme Ambassadeur de la parole des jeunes et un mois en tant que chargé de communication. Avec le recul, je dirais que ce sont toutes les actions mises en place à NOV’Events et mon rôle, qui m’ont permis d’évoluer et de grandir, tant sur le plan professionnel que personnel. En effet, d’un point de vue professionnel, NOV’Events a été l’occasion pour moi d’utiliser mes connaissances et d’appliquer mes compétences en communication mais aussi d’élargir mon réseau et d’apprendre à l’utiliser. De par mon rôle au sein de l’école-entreprise, j’ai été confronté directement à la réalité quotidienne du métier en travaillant avec les partenaires, prestataires et avec 5 jeunes sous ma responsabilité. De plus, j’ai présidé l’association, ce qui m’a permis de renforcer mon autonomie et ma confiance dans ma posture professionnelle lors des réunions, conseils d’administrations et autres événements. Au-delà de ces rôles que j’ai tenus, cette mission de service civique m’a aidé à retrouver confiance en moi grâce à cette autonomie qu’on nous laissait mais aussi, et surtout, grâce à cette confiance qu’on nous donnait.

Depuis la fin de ma mission, j’ai commencé une VAE afin de valider mon BTS communication. Egalement, pour renforcer mon niveau d’anglais et vivre une expérience différente, j’ai intégré le projet AUDACE+2 permettant de faire un stage professionnel de deux mois à l’étranger.

Mon projet est le même qu’avant de rentrer à NOV’Events : celui de travailler dans le domaine de l’événementiel culturel. La seule différence, c’est la confiance en moi retrouvée et cette impression d’être sorti de ce « tunnel noir ». Ce qui me donne l’énergie et la motivation pour travailler dans d’autres structures, avec d’autres acteurs, voir élargir à d’autres domaines comme le social ou des structures à destination de la jeunesse par exemple. Je n’exclue pas l’idée de créer ma propre structure à moyen terme.

NOV’Events a été une expérience unique, avec des rencontres inoubliables et aussi le sentiment d’avoir participé à une aventure collective ayant eu un impact positif concrètement dans la vie de tous ces jeunes rencontrés.

Maxime PARMENTIER

Maxime
Membre fondateur et responsable du Pôle Relationnel – Economique 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s